Graff-in Clair Matin, une expo presque éphémère

Promis à la destruction dans quelques mois, le foyer Clair Matin, à Chamalières, s’offre depuis vendredi une nouvelle vie, celle d’un lieu d’exposition de graff et de street-art.

Les jeunes femmes du foyer Clair Matin ont été accompagnées, tout l’été, par “la crème” des graffeurs clermontois pour s’initier au graffiti et investir les murs du foyer, promis à la destruction. Résultat, une exposition éclectique et colorée, nommée “Graff-in Clair Matin”, visible jusqu’au 4 octobre prochain. L’expo se divise en 2 espaces, avec les créations des femmes du foyer au rez-de-chaussée, et à l’étage, celles des graffeurs confirmés.

Chaque chambre a ainsi été investit par l’un des artistes. On peut donc s’immerger tour à tour dans les univers de Deft, Epok, Eva Rollin, Keymi, Lilooy, Maureen, Meyka, Motte, Repy, Sirob, Snake et Waro.
Les odeurs de peinture fraîche dans certaines chambres lors de l’inauguration vendredi le laissaient présager, l’étage a été investit il y a peu. Les artistes ont réalisés leur oeuvres en moins d’une semaine. D’autant plus impressionnant !

Côté “habitantes” du foyer, l’opération a permis à chacune de révéler leurs talents et de prendre confiance en elles dans la mise en place de l’évènement. On sentait, à l’inauguration, un mélange de stress, d’excitation et d...


Connexion utilisateur