Quelques mosaïques pour femme au coeur fondant...


Mais oui ! De la mosaïque sur ce blog, vous ne rêvez pas !

Il faut dire que j'avais délaissé les pinces japonaises depuis la naissance de mon fils. Ce n'était pas l'envie qui manquait mais plutôt le temps, l'énergie... Sans compter que la perspective d'avoir plein de petits éclats de verre et d'émaux par terre alors que mon petit bout crapahutait partout ne m'enchantait guère. Il m'a fallu une bonne raison pour m'y remettre.
La bonne raison la voici : la merveilleuse petite boutique acidulée et sucrée de Dolce Gatti allait fermer ses portes en mars dernier. Et ça m'a un peu chamboulée...

Oh je vous en avais déjà parlé, c'était mon lieu de perdition favori.
Les glaces à savourer sur un banc avec vue sur le Puy de Dôme pendant l'été...(et aussi un peu au printemps et à l'automne...) (et aussi exceptionnellement l'hiver si ya du soleil...)
...

Connexion utilisateur